dimanche 15 juillet 2012

Rond point (et carrefour giratoire), comment les prendre ?




Les routes de France comptent près de 30 000 carrefours giratoires. Conçus pour fluidifier la circulation, ils contribuent à la baisse du nombre et de la gravité des accidents. 

Cliquez pour l'étude sur la baisse des accidents grâce aux giratoires 
 
Ne pas confondre le rond point où il n'y a pas de panneau, ni de marquage au sol et où c'est la priorité au véhicule entrant avec le carrefour giratoire. Celui ci a un marquage au sol, un panneau "Vous n'avez pas la priorité"

Carrefour giratoire




Bien se positionner

  •  200 mètres avant, on met le pied au dessus du frein, on regarde à gauche pour analyser le trafic ce qui nous permet de savoir comment agir en arrivant. Une petite 3ème est souvent le meilleur rapport de boîte,
  • En empruntant la voie la plus proche du centre du carrefour giratoire, on peut se placer à l'entrée sur la file de gauche, après avoir vérifié que l’on peut manœuvrer sans danger. Des panneaux directionnels aident la plupart du temps à se repérer,
  • Dans le cas contraire, et si l’on n'est pas familier des lieux, mieux vaut rester à droite.
  •  Selon sa voie de sortie
  •  
  •   Si l’on ne compte pas dépasser l'axe médian du carrefour, on reste sur la voie de droite,
  • Pour emprunter une route située à gauche du prolongement de sa voie d'entrée, on peut se rapprocher du terre-plein central pour le contourner,
  • Si l’on ignore en s’engageant l'emplacement de sa sortie, on reste à droite (pour un groupe lourd, idem). 
  •  
Rond point, ce qu'il faut faire


Changer de file en toute sécurité
  • La manœuvre de changement de file, potentiellement dangereuse pour les autres usagers, est l'une des plus réglementées du Code de la route.
  • Dans un carrefour giratoire, elle se présente en particulier lorsque, après avoir contourné le terre-plein central, on désire rejoindre le côté droit de l'intersection pour gagner sa voie de sortie. En effet, on ne peut quitter le giratoire qu'une fois placé sur la voie la plus à droite.

  • Le changement de direction doit être abordé au niveau de la sortie précédant celle que l’on compte emprunter. Avant, on doit s’assurer de pouvoir manœuvrer sans perturber la marche normale des autres véhicules,
  • S'il n'est pas possible de changer de file, on devra refaire un tour de rond-point,
  • L'article R 412-10 du Code de la route indique que "tout conducteur qui s'apprête à apporter un changement dans la direction de son véhicule (...), doit avertir de son intention les autres usagers (...)."
On doit donc anticiper suffisamment sa manœuvre, pour ne pas surprendre ou gêner les autres conducteurs :
  • contrôle de l'état de la circulation à l'aide des rétroviseurs,
  • coup d’œil sur la droite de sa voiture,
  • clignotant droit,
  • priorité aux véhicules de la file extérieure du rond-point,
  • dernier coup d’œil à droite (un deux-roues s’est peut être présenté dans l’intervalle)

Attention !

Les conducteurs de deux-roues sont les victimes les plus fréquentes des accidents sur les ronds-points. Ce qui s’explique souvent par le défaut d'attention des automobilistes et le profil de la chaussée. A vélo ou à cyclo, on limite ce risque en circulant toujours sur la voie la plus à droite de l'anneau. 

Les clignotants pour indiquer la voie.
 
Les carrefours giratoires sont à sens unique mais nécessitent l’usage des clignotants, qui informent les autres automobilistes de nos intentions,
  • Un clignotant gauche signifie que l’on reste sur l'anneau du rond-point pour faire le tour. Les usagers qui attendent pour s'engager doivent céder la priorité,
  • Un clignotant droit indique que l’on s’apprête à sortir (le mettre après la sortie qui précède celle qu'on veut utiliser pour sortir)
p.s : un clignotant en marche ne confère aucune priorité 

L’accident dans un carrefour giratoire : dresser le bon constat…

 

Créé pour diminuer le nombre et la gravité des accidents, le carrefour giratoire impose en effet une vitesse réduite à l’automobiliste. Les collisions qui s'y produisent se résument donc, le plus souvent à de la tôle froissée. La détermination des responsabilités n’en est pas moins compliquée et l'appréciation des faits découle aussi de la rédaction du constat amiable

En cas d'accrochage dans un carrefour giratoire, il est nécessaire d’être précis :
 
  • Cocher la case 7 "roulait sur une place à sens giratoire",
  • On peut  cocher la case 9 "roulait dans le même sens et sur une file différente"
  • Si on se fait heurter par un véhicule qui s'engageait dans le carrefour, cocher (dans la partie qui le concerne) les cases 6 et 17 "n'avait pas observé un signal de priorité",
  • Si les deux véhicules circulaient sur le giratoire, cocher la case 10 "changeait de file" pour le véhicule perturbateur,
  • Profiter de la rubrique "observations" et du schéma pour indiquer les circonstances particulières du sinistre : voies d'entrée et de sortie de chaque véhicule, emplacement exact de la collision dans le carrefour, nature du giratoire, etc.

Attention !

Quand on quitte un rond-point, il ne faut surtout pas relâcher son attention : 20 mètres après la sortie se trouvent souvent des passages protégés pour les piétons. 







Rond point Anglais
On tourne dans le sens des aiguilles d'une montre autour des petits ronds-points matérialisés par la peinture blanche et dans le sens inverse des aiguilles d'une montre autour du rond-point central.

12 commentaires:

  1. Bien qu'adoptée par nombre d'automobilistes, votre explication du franchissement d'un carrefour à sens giratoire me semble erronée. Il s'agit là d'une interprétation du "code rousseau". Le code de la route ne sous-entend pas "Un clignotant gauche signifie que l’on reste sur l'anneau du rond-point". Le feux de changement de direction indique principalement l'intention de changer de voie:à droite pour s'insérer, éventuellement pour changer de voie à l'intérieur, enfin à droite pour la voie de sortie. On ne met pas de clignotant dans les virages...à moins que le code ait été plus précis concernant ces sens giratoires ces 6 dernières années.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit, non d'un article du code, mais d'une circulaire de la DSCR. Elle donne une indication, mais ce n'est pas force de loi. (subtilité !). Si on ne va pas tout droit et que l'on dépasse les 180 ° du carrefour à sens giratoire, on se met (pour un VL)sur la file de gauche, (s'il y a plusieurs voies)et on met le clignotant pour prévenir que l'on fait le tour (j'aurais dû être plus précis et je vais le préciser). Cela permet aux autres usagers de rentrer plus facilement. Que ce soit Rousseau, Codéclic, ENPC, il donne la même indication.
      Bonne route

      Supprimer
  2. qui es prioritaire pour entrer dans un rond point

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez un panneau avant le giratoire vous disant : Vous n'avez pas la priorité ! Donc, les automobilistes sur le rond point ont la priorité
    Bonne route

    RépondreSupprimer
  4. Si on ne sait pas où aller avant l'entrée sur le rond point, on se met sur la gauche, et on fait un tour complet. ça me parait être le bon sens même...

    RépondreSupprimer
  5. Selon la circulaire, si on ne sait pas, on se met à droite, avec le clignotant à gauche. Comme pour le groupe lourd. Ces RP font décidément couler beaucoup d'encre. Merci de votre commentaire et bonne route

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Selon l'article R.415-10 pour le franchissement des carrefours à sens giratoire. Les carrefours à sens giratoire sont des voies de circulation à sens unique et sans fin, ainsi les usagers ne peuvent sortir que par la droite de l'anneau (dans ce cas ou est le changement de cirlation?). Les véhicules doivent donc, en marche normale, serrer à droite. Toutefois, dans le cas d'un carrefour à sens giratoire comportant plusieurs voies le conducteur désireux d'emprunter une voie située à gauche par rapport à son axe d'entrée, peut serrer à gauche (art R.412-9, R.112-23 et R.412-45).
    Dans ces cas lorsque l'usager tourne autour de l'anneau, il est nullement dans l'obligation de se trouver à gauche et encore moins tant qu'il tourne autour de l'anneau. Par contre lorsqu'il fait un changement de voie ou emprunte une autre direction il est dans l'obligation de le signaler (art R.412-10).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas une obligation au sens strict du code. Par contre, c'est enseigné dans les auto écoles pour assurer une meilleure fluidité

      Supprimer
    2. A ce juste titre, la problématique actuelle n'étant pas dans les textes, car ceux ci sont plus que clairs. Mais bien dans l'interprétation que veut ce faire celui qui l'enseigne et celui qui reçoit l'information.
      A l'heure actuelle, nous nous retrouvons avec des personnes qui ont le "savoir" et qui doivent le transmettre (BEPECASER) et d'autres qui eux mêmes veille à transmettre leurs connaissances "BAFM". Que ce soit pour l'un ou pour l'autre des examens sont là pour vérifier que tout est bien acquis.
      Seulement le temps et les hommes ne font pas toujours bien les choses. Nous savons que des perditions ou des interprétations arrivent en surface et sont à ce juste titre véhiculé et ainsi vient à naître des coutumes. De plus l'on s’aperçoit que ces coutumes sont validées lors de l'évaluation du permis par l'IPCSR, alors comment remettre en cause une pratique erronée?
      Pour le moment nous sommes en pleine réforme du BPK et du BAFM. En France la post formation n'est pas une pratique utilisé et pourtant cela ne ferait certainement pas de mal de vouloir se remettre en question!!!
      Alors plutôt que vouloir mettre du post permis, mettons du post BPK; post BAFM et post IPCSR....

      Supprimer
  7. bonjour,
    cette article est bien fait il ne faut pas oublier qu' un conducteur peut rester sur la voie de droite il aura toujours raison si une personne sort du giratoire en coupant ça voie.
    Trop de personnes y comprit les forces de l'ordre pense que la circulation sur la voie de est interdit si vous faite le tour du giratoire,il est vrai que c'est gênant pour les autres automobilistes.
    ATTENTION A TOUT LES FAUSES IDEES .
    GEGE 50

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez tout à fait raison. C'est une règle de circulation pour faciliter la fluidité du RP, mais ce n'est pas une obligation. De plus dans votre cas, en coupant la voie et qu'il y a un accrochage, c'est un changement de file et vous êtes en tort....

      Supprimer
  8. Bonjour ,la conduite dans les rond point son nul en France, pas de ligne blanche, quant je prend avec mon semi remorque on prend toute la place et les autos vous passe pour se faire raboté. je met pas de clignotant dedans je le met que pour sortir je préfère la conduit a 100/100 sur le GB il son marqué et fléché et même des feux rouge dans les énormes rond point. et ça va bien aucun problème durant 19 ans de conduit sur le GB en semi. un routier sympa.

    RépondreSupprimer